Économie


economie-jean-louis-banes-elections-legislatives-2012-hyeres

Économie

 ÉCONOMIE

Construire un nouveau modèle : réel et juste

La propriété, la direction, le bénéfice des entreprises dans le système capitaliste n’appartiennent qu’au capital. Alors, ceux qui ne le possèdent pas se trouvent dans une sorte d’état d’aliénation, (…). Non, le Capitalisme du point de vue de l’homme n’offre pas de solution satisfaisante. Il y a une troisième solution: c’est la participation, qui, elle, change la condition de l’homme au milieu de la civilisation moderne. (…) C’est la voie dans laquelle il faut marcher.  Charles de Gaulle, juin 1968

Revaloriser le travail et concevoir l’entreprise autrement

Rééquilibrer la fiscalité en faveur des PME/PMI : baisse sensible des aides qui bénéficient aux multinationales au profit d’une diminution équivalente de l’Impôt sur les sociétés payé par les PME et PMI, car ce sont elles qui créent le plus d’emplois.
• Imposer les revenus du capital au même titre que les revenus du travail.
• Instaurer un meilleur partage de la richesse au sein de l’entreprise : définir un écart de salaire maximum au sein de chaque entreprise, soumettre les stock-options et les actions gratuites à des conditions de performances sociales ou sociétales, associer les salariés aux résultats de l’entreprise.
• Promouvoir le développement de modèles d’entreprises socialement innovantes :
économie mutualiste, entreprises à visée sociale (« social business »), sociétés coopératives et participatives.

Développer l’emploi en s’appuyant sur les talents originaux de chacun de nos territoires
• Valoriser la prise de risque, favoriser un capitalisme d’entrepreneurs.
• Rendre à la Région sa mission d’investisseur en mobilisant des fonds régionaux au service de filières enracinées et en créant des bourses locales dédiées au financement des PMEPMI et TPE-TPI.
• Développer le sentiment d’appartenance, valoriser les atouts de nos territoires et les identités locales, les produits d’origine contrôlée.
• Soutenir le développement des villes moyennes (investissement dans les infrastructures) et plan de déplacement facilitant les relations villes-campagnes.
• Utiliser le numérique comme levier de croissance et facteur d’intégration, notamment dans le monde rural.

Ancrer l’économie dans le réel
• Taxer la spéculation. Instaurer une taxation internationale sur les opérations boursières répétées à court terme (taxation forte pour les mouvements de court terme, taxation symbolique au-delà d’un an).
• Interdire les produits purement spéculatifs.
• Poursuivre l’effort de recapitalisation des banques.

Instaurer un nouveau partage de l’effort et de la richesse
• Refonder et simplifier notre système fiscal et social par la création d’un revenu de base pour tous les citoyens de 400 € par mois pour les adultes et de 200 euros par mois de la naissance à 18 ans, en lieu et place de la myriade d’allocations existantes.
• Combiner ce revenu à un impôt payé par tous sur tous les revenus : tous les Français payent l’impôt sur le revenu (contre 50 % aujourd’hui) et les revenus du capital sont imposés au même titre que ceux du travail. Seules trois tranches d’imposition sont mises en place.
Toutes les niches fiscales sont progressivement supprimées sauf celles dont l’efficacité sociale est prouvée.
• Le revenu de base est sans surcoût pour le budget de l’Etat, il instaure des droits et des devoirs pour chacun et allège les charges sociales des entreprises.

www.jeanlouisbanes.fr