Dignité


dignite-jean-louis-banes-legislatives-2012

DIGNITÉ

Résister à la logique du « tout est permis » et du « chacun pour soi »

Défendre l’être humain comme une personne unique et inviolable, de la conception à la mort naturelle
• Promouvoir une écologie humaine : défendre l’intégrité des personnes, respecter l’altérité homme / femme, veiller à la satisfaction des besoins fondamentaux (se nourrir, se loger).
• Favoriser la recherche éthique et protéger l’embryon.
• Maintenir l’interdiction de l’euthanasie et lutter contre l’acharnement thérapeutique en assurant le maillage territorial des unités de soins palliatifs.
• Aider les femmes enceintes en difficulté (création de maisons maternelles dans chaque département) et prévenir l’avortement par une éducation des jeunes à la responsabilité, en lien avec les familles.

Protéger le citoyen en situation de fragilité : logement, handicap, dépendance, prison, isolement…
• Logement : Faire appliquer la loi Boutin de mobilisation pour le logement, intégrer l’accession sociale à la propriété dans le calcul de la SRU (Solidarité et Renouvellement Urbain) et donner la possibilité aux occupants de logements sociaux d’acheter leur logement.
• Fonder la politique de la dépendance sur un renforcement du lien entre les générations : introduire un critère de mixité intergénérationnelle dans l’attribution des logements sociaux et aider les particuliers pour l’accueil des parents âgés.
• Rompre avec l’isolement des personnes handicapées : accélérer l’application de la loi de 2005 sur le handicap et privilégier le maintien en milieu ouvert par le développement des services d’accompagnement à la vie sociale.
• Humaniser les prisons et donner priorité à la réinsertion par le travail : instaurer un numerus clausus pour toutes les prisons, créer 10 000 places supplémentaires dans des maisons d’arrêt à taille humaine, intégrer dans le code des marchés publics la possibilité de fixer des critères d’emploi d’ex-détenus.
• Assurer à chacun de ne pas tomber dans l’extrême précarité par l’instauration du revenu de base.
• Adopter une loi d’abolition du système prostitueur.

En matière de sécurité et de justice, mettre chacun en face de ses responsabilités et retisser le lien social
• Renforcer la présence des gendarmes et des policiers au contact de la population, donner priorité aux missions de proximité sur le tout technique, préparer la population à comprendre les menaces actuelles et à réagir de façon adaptée en l’associant à la défense du territoire, faire reconnaître la nécessité de la juste sanction.
• Développer la justice réparatrice (médiation participative entre victimes et auteurs d’infraction, accompagnement des familles d’auteurs et des familles de victimes dans une démarche de réparation, d’amendement et de pardon).
• Mettre fin à l’impunité en sanctionnant dès la première infraction et supprimer les aménagements de peine automatique.

 www.jeanlouisbanes.fr